CALAIS

Moyens de secours propres au site


• 1 infirmière sur le site en horaire de jour.
• Équipe d’intervention pompiers secouristes 24 h / 24.
• 2 réseaux eau incendie (eau de ville et eau de canal) équipés de pompes électriques et de pompes diesel de secours.
• Les stockages importants de solvants inflammables sont sous gaz inerte et munis d’installations fixes d’extinction.
• De nombreux extincteurs portatifs et mobiles, des lances incendie, des émulseurs, rideaux d’eau complètent les moyens d’intervention.
• 1 bassin de lissage 3000m3 + 1 bassin de confinement des eaux du site de 3000m3.
• Exercice PPI en octobre 2003.
• Entraînement périodique des équipes d’intervention du site.
• Revue détaillée de tous les stockages de matières dangereuses avec les pompiers de Calais en 2009.

Plus de 50% du budget de formation de l’entreprise est consacré aux domaines hygiène, sécurité, environnement.

CALAIRE
CHIMIE SAS

Membre de Tessenderlo GRoup

Zone industrielle du Pont du Leu
1 quai d'Amérique - BP 125 - 62104 Calais Cedex
Tél. : 03 21 46 21 21 - Fax : 03 21 46 21 26
calaire-chimie-sas@wanadoo.fr
Emploi ou stockage de substances et préparations toxiques et très toxiques

Mesures de réduction des risques à la source


• Système de Gestion de la Sécurité (SGS).
• Étude de dangers.
• Plans d'urgence : Plan d'Opération Interne (POI) et Plan Particulier d'Intervention (PPI).
Calaire Chimie investit dans le domaine de la sécurité afin de prévenir les accidents majeurs :
• Afin de réduire le risque majeur modélisé dans l'étude de dangers de 2001, Calaire Chimie a décidé de remplacer le groupe frigorifique à l'ammoniac par un groupe frigorifique utilisant un fluide thermique moins dangereux (2008).
• Chaque réaction chimique du site est analysée avec identification de barrières de sécurité (EIPS : Éléments Importants Pour la Sécurité) permettant la maîtrise des procédés.
• Chaque tuyauterie de transfert donne lieu à l'identification de barrières de sécurité (EIPS) permettant la maîtrise des fluides lors des transports.

Actions de communication de l'entreprise


• Participation active à la campagne d'information et de prévention sur les risques industriels majeurs.
• Commission Locale d'Information et de Surveillance (CLIS) : préparation tous les ans des éléments nécessaires à la CLIS de l'unité d'incinération du site.

Présentation et historique


En 1903, une fabrique de produits de parfumerie naturels et de synthèse est implantée à Calais sous le nom de "Fabrique DE LAIRE". Progressivement, de nouvelles applications pharmaceutiques sont développées. Depuis 1992, la société appartient au groupe TESSENDERLO GROUP. Calaire Chimie est spécialisée dans la fabrication de produits intermédiaires et de principes actifs pour l'industrie pharmaceutique. L'effectif moyen est de 250 personnes. Le site est certifié iso 9000, iso 14000 et ohsas18000.

Évolution depuis la création


• En 1995, l'unité USINECO (Unité de Séparation, d'Incinération, de Neutralisation d'Effluents de Chimie Organique) incinère les eaux de chimie fine et des solvants de Calaire Chimie, des solvants du groupe Tessenderlo et fabrique de l'acide chlorhydrique.
• En 1996, Calaire Chimie est certifié ISO 9002. Depuis 2003, la certification ISO 9001 version 2000 s'étend à l'ensemble des activités du site.
• Depuis 2001, Calaire Chimie a réalisé d'importants investissements dans la réduction des émissions de Composés Organiques Volatils (COV) des stockages et des unités de process.
• Depuis 2003, la société investit dans un programme complémentaire de sûreté des installations par la mise en place de sécurités augmentées des procédés.
• Depuis 2005, des détections sont mises en place dans les ateliers de fabrication pour diminuer les probabilités d'atmosphère dangereuse.

Principales réglementations et dispositions auxquelles est soumis l'établissement


Arrêtés préfectoraux : Le dernier arrêté préfectoral d'autorisation d'exploiter date du 24 avril 2002. Il a été complété depuis par les arrêtés préfectoraux du 13 février 2004 et du 17 mai 2005 imposant les prescriptions complémentaires relatives à la sécurité et au complément des études de dangers.
Études de dangers : L'ensemble des modélisations des phénomènes dangereux a été réalisé de 2001 à 2008 en vue de l'établissement du PPRT.
Partager
21 sites industriels
engagés dans la prévention