Gravelines

Moyens de secours propres au site


• Chaque année, la centrale organise de nombreux exercices de mobilisation, techniques, d’évacuation de certains bâtiments ou de regroupement du personnel, des exercices d’entraînement à caractère sanitaire avec les sapeurs-pompiers et les services de secours.

• En cas d’incident ou d’accident nucléaire, le Plan d’Urgence Interne (PUI) permet de mobiliser les compétences internes pour ramener l’installation dans un état sûr, de limiter les conséquences de l’évènement sur les personnes, les biens, le site et l’environnement.

• L’information serait faite auprès des pouvoirs publics et de la population via les médias.

• Le PUI permet de mobiliser rapidement le personnel d’astreinte de la centrale en moins d’une heure, 24 h / 24 et 7 J / 7, en complément des équipes d’exploitation présentes 365 jours par an.

• Le personnel chargé directement du pilotage des réacteurs bénéficie chaque année de six à huit semaines de formation sur simulateur.

Centre Nucléaire
de Production
d'Électricité

EDF-CNPE

BP 149 - 59820 Gravelines
Tél. : 03 28 68 40 00 - Fax : 03 28 68 46 59
http://gravelines.edf.com


Actions de communication de l'entreprise


• Accueil sur réservation préalable de groupes au centre d'information du public, pour des conférences à thème, visite de l'exposition permanente permettant d'expliquer le fonctionnement de la centrale.
• Conférences à thème dans les établissements d'enseignement scolaire de la région.
• Visite des installations.
• Accompagnement du SPPPI dans les établissements scolaires pour l'information sur les risques et sur la campagne de distribution des comprimés d'iode.
• Participation aux réunions de la Commission Locale d'Information (CLI) qui se réunit plusieurs fois par an et qui permet de faire un point sur les évènements ou l'actualité de la centrale.
• Envoi d'une lettre d'information hebdomadaire "Gravelines Infos" à plus de 700 destinataires (élus locaux, pouvoirs publics, médias locaux, membres de la CLI, responsables d'établissements scolaires, professionnels de santé, entreprises, associations ou toute personne qui en fait la demande), faisant le point sur l'exploitation, l'actualité technique du site, les inspections...
• Mise en ligne sur Internet des principaux résultats en matière d'environnement.
• Site Internet : http://gravelines.edf.com
• Un numéro vert 0800 64 52 14 mis à jour chaque semaine ou plus fréquemment si l'actualité le nécessite.

Présentation et historique


La centrale de Gravelines est le plus important site nucléaire d'Europe de l'Ouest par sa capacité de production avec 6 réacteurs de 900 MW, qui représente plus de 9 % de l'énergie produite en France et s'étend sur 152 hectares en bordure de la mer du Nord. Elle emploie près de 2000 salariés EDF auxquels s'ajoutent 400 prestataires permanents.
Les travaux de construction ont démarré en 1974 pour la première unité et se sont achevés en 1985 pour la sixième et dernière. La mise en service des unités de production s'est échelonnée entre 1980 et 1985.

Principales réglementations et dispositions auxquelles est soumis l'établissement


• Décret n° 63-1228 du 11 décembre 1963 relatif aux Installations Nucléaires de Base.
• Décret d'autorisation de création n° 85-1131 du 10 décembre 1985 modifiant le périmètre INB n° 122.
• Décret d'autorisation de création n° 2004-1324 du 29 novembre 2004 modifiant le périmètre des INB n° 86 et 97.
• Arrêté interministériel du 31 décembre 1999 fixant la réglementation technique générale environnementale des INB.
• Arrêt interministériel de rejet du 7 novembre 2003.
• Loi sur la Transparence et la Sécurité Nucléaire du 13 juin 2006.


Mesures de réduction des risques à la source


• La défense en profondeur qui consiste à installer plusieurs lignes de défense successives contre les défaillances possibles des matériels et des hommes est appliquée dès la conception des centrales.
• La redondance des systèmes qui repose sur la duplication des systèmes de sûreté permet de disposer toujours d'un matériel disponible pour conduire l'installation.
• Les trois barrières de sûreté qui selon le principe de l'étanchéité de trois barrières successives, permettent de protéger l'environnement :
- La gaine métallique contenant le combustible nucléaire.
- Le circuit primaire : circuit fermé dans lequel circule l'eau chargée d'extraire la chaleur dégagée par le coeur du réacteur.
- L'enceinte de confinement : épaisse paroi en béton précontraint revêtue d'une peau d'étanchéité en acier qui compose le bâtiment réacteur.
Partager
21 sites industriels
engagés dans la prévention