Calais

INTEROR

ZI des Dunes - Rue des Garennes - 62100 Calais
Tél. : 03 21 97 06 21 - Fax : 03 21 97 65 66
www.interor.com
Emploi et stockage de produits très toxiques

Mesures de réduction des risques à la source


• Inertage des réacteurs de fabrication et cuves de stockage de liquides inflammables (solvants).
• Local, installations et automatismes de confinement en cas de fuite de brome.
• Automatismes de sécurité des procédés de synthèse.
• Installation d'extinction mousse des cellules de stockage des produits et matières premières.
• Détection et alarme de fuite de liquides et gaz inflammables (explosimètres).
• Réserve et réseau de distribution d'eau d'extinction incendie (bassin de rétention et de confinement).
• Matériel de 1re et 2e intervention de lutte incendie et fuite chimique.
• Extinction mousse des parcs de stockage et zone de dépotage des liquides inflammables.
Formation du personnel
• Risques d'incendie, d'explosion et mesures de préventions pour l'emploi et la mise en oeuvre de liquides et gaz inflammables.
• Emploi, stockage de brome et dispositifs de sécurité associés (test et essais).
• Exercices d'alerte et manoeuvres d'intervention incendieet fuite chimique, organisation en cas d'accident (POI).

Présentation et historique


INTEROR a été fondé et s'est implanté à Calais en 1976. INTEROR est spécialisé dans la fabrication d'intermédiaires de synthèse de chimie organique destinés en majorité à l'industrie pharmaceutique ainsi qu'à d'autres industries de la chimie fine.
Les fabrications y sont menées par "batch" de taille modeste et de manière discontinue dans les divers ateliers que comporte le site. Le site d'Interor SA s'étend aujourd'hui sur près de 6,7 hectares et emploie un peu plus de 120 personnes.

Principales réglementations et dispositions auxquelles est soumis l'établissement


Installation Classée pour la Protection de l'Environnement soumis aux obligations réglementaires suivantes :
• Réalisation, réactualisation systématique des études de dangers, évaluation des risques et conséquences pour l'environnement.
• Mise en oeuvre d'une politique de prévention des accidents majeurs et d'un système de gestion de la sécurité.
• Information de la population et communication vis-à-vis des risques d'accidents majeurs.
• Dispositions particulières définies par l'arrêté préfectoral d'autorisation d'exploiter du 22 juin 2005 faisant suite aux remises à jour des études de dangers et analyses des risques d'août 2001 à septembre 2004.
• Organisation interne et réponse aux situations d'urgence en cas d'accident industriel.
Partager
21 sites industriels
engagés dans la prévention